compte-rendu AG SNEP 22 septembre 2017

  • Introduction du Secrétaire départemental et présentation du bureau. Appel à candidature

    Valérie Magnat et Laura Prudent ont rejoint le bureau.

  • Actualité nationale et locale

Après les présentations d’usage de bienvenue de GUY-LUC BELROSE nouveau Secrétaire DPT, un tour de table est effectué.

Un discours sur la conjoncture actuelle est commenté par le S3

– Rentrée sous le signe de l’austérité

– Grèves (essence, …)

– Dialogue social avec le vice-rectorat devenu plus difficile que les années précédentes.   

 

  • La nouvelle carrière, PPCR

    Un rappel a été fait, une fiche explicative a été rajoutée sur le site internet, rubrique CORPO, En Poste à Mayotte.

 

  • Point trésorerie

    Le trésorier Vincent a exposé le bilan financier annuel, encore et toujours en bonne santé.

 

  • Conditions de l’exercice de l’EPS à Mayotte

    Un bilan de l’enquête a été commenté, en insistant sur le suivi des EdT des collègues, des forfaits d’AS, etc…

 

  • Bilan de la rentrée

Etant donné le peu de candidats sur Mayotte, les mutations intra ont été assez satisfaisantes, un rapide rappel des commissaires paritaires a eu lieu.

Chiffres :

  • actuellement 78 contractuels répertoriés mais l’administration a des difficultés à communiquer sur les chiffres, et les procédures de recrutement sont toujours en cours.

  • 272 professeurs d’EPS mais l’administration communique également difficilement sur le nombre exact.

  • Dans ces conditions, aucun poste de remplacement n’est prévu par le vice-rectorat.

La campagne de recrutement pour la rentrée 2017 a été peu efficace et assez aléatoire, des collègues contractuels ayant appris très tard qu’ils n’étaient pas reconduits. Un grand nombre de collègues ne comprennent pas pourquoi ils ne peuvent pas prétendre aux indemnités de contractuels alors qu’ils sont dans leur droit. Cela fera l’objet d’un combat du SNEP – Mayotte.

Les postes à pourvoir exigent au minimum une licence 3 or vu le manque de candidats le recrutement se fait parfois à diplôme inférieur (BE, BPJEPS, …)

L’assemblée a débattu et voté une motion claire

« le SNEP-FSU s’oppose à tout nouveau recrutement de contractuels d’un niveau inférieur à la licence.
Ces personnels n’ont pas vocation à enseigner dans le second degrés, c’est pourquoi le SNEP-FSU demande une obligation d’accompagnement, de formations diplomantes  (STAPS) des anciens personnels dans cette situation.

vote : 36 pour / 0 contre / 5 abstentions

 

  • Les installations et les transports

La mise en place des Bases Nautiques est au point mort : les dossiers sont coincés entre la Deal et la Préfecture (Whait and see) malgré la bonne volonté de l’IA IPR.

Un parallèle est fait entre la dépense relative aux BN et la demande sans effectuation de point d’eau et point d’ombre !

Plusieurs actions sont proposées et débattues. Une première étape consistera à alerter une énième fois le VR, à demander un point sur l’avancée du dossier des farés reproductibles, rappeler la possibilité de faire une demande globale de bornes à cartes. Parmi les propositions d’action, (entre grève, droit de retrait, courrier aux mairies…), celle retenue est d’alerter la presse locale et nationale, grâce à un ensemble de témoignages te de photographies d’élèves en souffrance en EPS par manque d’eau et d’ombre, à envoyer un jour J à la presse et au VR. On attend la saison des pluies pour être réactif.

Le PAF ne concerne que les publics désignés et actuellement seuls les contractuels sont préssentis !!

 

Le sport scolaire (préparation du CRUNSS)

Crunss : nous avons une bonne représentation, le snep fera une déclaration liminaire concernant le transport et les cours du mercredi après-midi ainsi que la problématique des écoles ouvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *