L’enseignement de la natation en lagon

Pour des raisons économiques et en vue du développement du tourisme et des loisirs, la collectivité de Mayotte doit encore plus se tourner vers l’océan, vers le lagon. A l’issue de la scolarité obligatoire, les jeunes Mahorais doivent particulièrement savoir tous nager et pratiquer la natation sous toutes ses formes.

 

Dans l’immédiat, les plages représentent une opportunité pour l’enseignement de la natation au collège et au lycée, alors qu’elle sont peu ou pas utilisées pour cet enseignement depuis la suppression des MNS qui officiaient durant l’année sur ces plages.

 

CIRCULAIRE « NATATION » n°2011-090 du 7.7.20 11. « … 2-6 - Utilisation de plans d’eau ouverts. L’utilisation de plans d’eau ouverts exige le respect de règles strictes, tant pour la surveillance que pour le respect des règles d’hygiène et de sécurité conformément aux dispositions prévues par les articles D.322-11 et A.322-8 du code du Sport. Il revient au Chef d’établissement de s’assurer que le plan d’eau, nettement défini et clairement balisé, est agréé pour accueillir l’enseignement scolaire. » Les 2 articles susnommés du code du Sport portent sur les qualifications nécessaires pour « la surveillance des baignades ouvertes, gratuites au public, aménagées et autorisées… » qui doit être assurée par des Personnels titulaires d’un diplôme (soit MNS ou BNSSA)…

 

L’enseignement de la natation ne correspond aucunement à la notion de « baignade » ! C’est pourquoi, le SNEP demande que soient tirées toutes les conséquences découlant de l’article L.212-3 du code du Sport, qui donne dérogation de diplôme spécifique aux enseignants d’EPS «…dans l’exercice des missions prévues par leur statut particulier… » pour l’enseignement de la natation. ; d’autant que lors de leur recrutement les enseignants d’EPS ont dù justifier de leur qualification au sauvetage.

 

Dans ce cadre, la sécurité des élèves, et la qualité de l’enseignement seront d’autant mieux assurées que l’encadrement pourra se faire sur la base du critère « 1 classe/2enseignants » Cela suppose un minimum de moyens supplémentaires en heures/postes, voire en HSA ou HSE, comme cela est encore pratiqué en métropole.

 

Sur chaque plage agréée par le Vice-rectorat, les enseignants d’EPS doivent pouvoir disposer de lignes d’eau permettant de définir et baliser les espaces d’enseignement.

 

 

Par ailleurs, le SNEP revendique la planification de la construction de 4 piscines publiques permettant de répondre de meilleure façon aux besoins d’enseignement de la natation à Mayotte. Cette revendication urgente nécessite la mise en place de financements croisés entre l’Etat (OM, EN ; JS) et les collectivités locales (Communes- Département). Ces financements devront permettre le recrutement des Personnels de surveillance en nombre suffisant.